Kafon est venu nous voir pour réaliser son nouveau Vidéo Clip. Il avait une idée en tête. L’histoire d’une bande de jeunes qui veut s’enrichir rapidement. Un cliché probablement, mais une réalité que vit actuellement notre société.

Premièrement cette histoire vise à montrer à quel point les jeunes d’aujourd’hui sont prêts à tout pour atteindre leur but. Et ce peu importe les moyens. De ce fait ce groupe de jeunes décide de mettre en place un braquage. D’abord avec l’aide d’un complice infiltré dans le milieu des paris illégaux. Ensuite Ils mirent en place un braquage masqué, visant un bar où ce genre de paris se pratiquait. Un soir ils décident de passer à l’action et parvinrent à dévaliser les joueurs de tous leur biens. Vers la fin du Vidéo-Clip, le procédé du braquage est révélé. Par ailleurs, les dernières images mettent en place un Cliffhanger* : un des joueurs victime du braquage, et ayant suivit le complice des braqueurs, découvrit les auteurs du braquage. Celui-ci semble déterminé à se venger. Fin du Vidéo Clip.

Étant donné que ce genre de réalisation, se prête plus à un style narratif plus proche des films, il était clair que la structure du Vidéo-Clip devait être celle d’un court-métrage.

L’ensemble des images du vidéo clip ont été tournées en 3 demi-journées. Cela sans compter 2 journées de tournage dont les rushs furent inutilisables à cause d’un faux-raccord survenu lors du 3ème jour de tournage. Un des acteurs avait dû raser sa barbe pour le 3ème jour de tournage alors que celle-ci était plus abondante lors des 2 premières journées.
*Cliffhanger : synonyme de suspens, pouvant être utilisé comme type de fin ouverte destiné à créer une forte attente.

 

Chaîne Youtube de Kafon : youtube.com/Kafon
Page Facebook : facebook.com/Kafonofficiel

Vidéo Clip ou Court-métrage ?

Effectivement c’est un court-métrage, mais également un vidéo clip. Le vidéo clip est un genre audiovisuel à part entière. Il est vrai que d’habitude un vidéo clip se voit plutôt rythmé et synchronisé avec la musique. Mais ce n’est pas nouveau qu’un artiste décide de donner plus que de simples images rythmées. Parfois le message que l’on veut faire passer est plus important. Et en conséquence il a besoin de plus d’image et peu emprunter une structure d’un autre genre audiovisuel, tel que la fiction.

Projets similaires